Fil info

Le trouble gravé de Christiane Baumgartner

Sur une piste anonyme, des avions se suivent, prêts au décollage. Sans doute des bombardiers. Image étrange, à la fois banale et inquiétante, que l’on découvre en très grand format (1 mètre 50 de haut sur 4 mètres 30 de long) au Centre de la gravure à La Louvière.

Vue de loin, la scène est claire. Plus on s’en approche, plus elle se brouille. Jusqu’à devenir un ensemble abstrait de lignes horizontales lorsqu’on l’observe de tout près. Tel est le surprenant et fascinant travail de Christiane Baumgartner, artiste allemande née en 1967, dans l’Allemagne de l’Est d’avant la réunification.

Ses grandes gravures sur bois se déploient sur les murs suscitant le trouble chez le spectateur. Un trouble visuel créé par ces lignes horizontales qui constituent exclusivement chacune de ses œuvres. Un trouble mental face aux sujets abordés, à leur signification, à la manière dont l’artiste les interprète.

Née à Leipzig, ville renommée pour ses gravures depuis des siècles, la jeune femme y étudie les techniques traditionnelles de cet art à part entière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct