Fil info

Google trop chouchouté par la Commission européenne

Le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia, fait-il preuve d’une complaisance excessive à l’égard de Google ? C’est ce que plusieurs de ses collègues laissent entendre à mots couverts et que des députés européens affirment désormais à haute voix.

Au terme d’une longue enquête qui a débuté en 2010, suite à une plainte contre l’entreprise californienne, Joaquin Almunia a décidé de soumettre un projet de décision à la Commission, en se basant sur une série d’engagements proposés par Google. L’Europe reproche au géant de la recherche et de la publicité en ligne de promouvoir exagérément ses propres services sur son site web lorsqu’il affiche des résultats sur des thématiques spécialisées, par exemple pour des voyages, des hôtels, des restaurants et d’autres produits commerciaux. L’affaire a été instruite suite à une plainte introduite notamment par Microsoft, Oracle et Nokia.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct