Fil info

Bug électronique: «Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain»

ENTRETIEN

A bandonner le vote électronique, c’est comme acheter un fiacre parce que votre véhicule vous lâche en plein embouteillage », avait dit l’Ucclois Boris Dilliès (MR) en réponse aux nombreux politiques qui réclament le retour au vote papier après le couac enregistré lors du scrutin du 25 mai. Pour rappel, un bug informatique a fortement perturbé le dépouillement et entraîné, in fine, l’annulation de 2.000 votes. Pour Philippe Pivin (MR), bourgmestre de Koekelberg et futur député à la Chambre, il ne faudrait pas pour autant sonner le glas du vote électronique.

Vous n’êtes pas favorable au retour au vote papier ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct