Fil info

La chronique d’Alex Vizorek: le Qatar rit…

Chers Lecteurs du Soir,

Elle approche, cette Coupe du monde de football. Ce merveilleux événement durant lequel le sentiment patriotique exacerbé est plus que toléré.

Surtout, cette Coupe, elle se joue au « pays du football » : le Brésil. Là-bas, tout le monde est footballeur… même certaines footballeuses ! Et malgré cela, on entend tous les jours parler de problèmes d’organisation, d’inquiétudes sécuritaires et surtout, d’opposants farouches qui n’acceptent pas l’exposition de fastes dans un pays où l’on déplore d’importantes inégalités sociales.

A ce sujet, Michel Platini, le président de l’UEFA, s’était même fendu d’une fine analyse : « S’ils peuvent attendre un mois avant de faire des éclats un peu sociaux ». Platoche a toujours été bon en coup franc, mais là, il tire droit dans la lucarne !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct