Fil info

Oui, il faut parler de Gaza et de l’occupation

Comment parler de Gaza ? Le conflit israélo-palestinien charrie des émotions à nulles autres pareilles, même en Europe. Emotions qui prennent souvent le dessus sur la raison. Les réseaux sociaux deviennent un défouloir navrant, au nom de la solidarité. Dans les deux camps. La « cause » de la Palestine. La « cause » d’Israël…

En Israël, justement, la paranoïa collective bat son plein. Des foules crient « Mort aux Arabes ! ». Mais aussi « Mort aux gauchistes ! ». C’est-à-dire que ceux qui s’opposent à la méthode forte employée par l’armée israélienne à Gaza sont souvent désormais considérés comme des traîtres. L’atmosphère devient irrespirable pour ces Israéliens minoritaires qui osent montrer ne fût-ce qu’un peu d’empathie pour « l’ennemi ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct