Fil info

Médicaments en pénurie: «Si le problème est technique, nous sommes démunis»

Depuis plusieurs semaines, les malades sous chimiothérapie sont privés de Litican, un anti-nausées qui les soulage. La forme orale du médicament est temporairement en rupture de stock, pour un problème technique dans la production.

En réalité, les pharmaciens sont de plus en plus souvent confrontés à des pénuries, pour des raisons diverses, dont un épuisement des quotas imposés à chaque pays par les industries pharmaceutiques.

À l’heure actuelle, on dénombre 340 «  médicaments à problèmes  », a priori des spécialités contingentées. Par ailleurs, 180 médicaments seraient manquants pour des raisons d’approvisionnement. Au final, c’est près d’un médicament sur vingt qui serait non disponible ou disponible de façon limitée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct