Fil info

Netanyahou affirme avoir cessé le conflit à Gaza en raison de l’avancée de l’Etat islamique

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a affirmé samedi à la télévision qu’Israël avait accepté de cesser les hostilités à Gaza pour garder des ressources faces à d’autres menaces régionales potentielles. «Nous avons combattu 50 jours et nous aurions pu combattre 500 jours, mais nous sommes dans une situation où nous avons l’Etat islamique aux portes de la Jordanie, Al-Qaïda dans le Golan et le Hezbollah à la frontière avec le Liban», a déclaré M. Netanyahu lors d’un entretien à la télévision publique israélienne diffusé samedi soir. «Nous avons décidé de ne pas nous embourber dans Gaza, (...) nous avons décidé de nous limiter à notre objectif: ramener le calme aux citoyens d’Israël», a-t-il ajouté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct