Fil info

Le mur des libertés rend hommage aux exilés espagnols

Fin des années 60, ils étaient 60.000 Espagnols à résider en région liégeoise, dont 20.000 à Liège. La plupart avaient fui le franquisme et sa tyrannie, dès la fin de la guerre civile (1936-1939) et surtout entre 1955 et 1965, en raison des persécutions ou tout simplement de la misère.

Sur la route de l’exil, ils ont trouvé accueil en bord de Meuse. «  Aujourd’hui, nous voulons à la fois perpétuer la mémoire de nos parents dont beaucoup sont morts et rendre hommage aux Liégeois qui les ont accueillis  », explique Manuel Rodriguez, coordinateur du collectif « Génération Lorca » devant l’œuvre qui vient d’être installée au fond de l’esplanade Saint-Léonard.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct