Fil info

Reynders veut plus de transparence pour mieux défendre le Traité Transatlantique

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, plaide pour une transparence accrue dans la négociation du partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), afin de mieux pouvoir le défendre devant des opinions publiques de plus en plus hostiles.

Il plaide désormais pour une transparence accrue « aussi sur le cadre de négociations », afin « qu’on puisse défendre auprès des parlements nationaux et des opinions publiques les avancées concrètes », engrangées selon lui « sans toucher aux standards sociaux et environnementaux ».

À l’heure actuelle, les opposants au traité se basent sur « des inventions » parce qu’« il n’y a pas d’informations assez précises sur le contenu », juge Didier Reynders.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct