Fil info

Pour Kris Peeters, les déclarations de Bart De Wever n’incitent pas au dialogue

Le vice-Premier ministre CD&V Kris Peeters commence à en avoir marre des nombreux commentaires des présidents de partis Bart De Wever (N-VA) et Gwendolyn Rutten (Open Vld) autour des grèves. « Je n’ai pas besoin de beaux-pères ni de belles-mères », a-t-il indiqué au Standaard.

En charge de l’Emploi au sein du gouvernement Michel, Kris Peeters doit notamment arbitrer le conflit opposant gouvernement et syndicats. Durant le week-end, M. De Wever et Mme Rutten, entre autres, ont critiqué le mouvement de lundi, le qualifiant notamment de « grève politique ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct