Fil info

Dettes publiques: comment sortir de ce piège infernal

En 2015, la dette publique de la zone euro devrait atteindre 100 % du PIB, auxquels il faut ajouter l’endettement caché, c’est-à-dire la partie non financée du coût du vieillissement de la population. En Belgique, la dette publique frôle 110 % du PIB, tandis que la dette cachée, exprimée en euros de 2014, correspond à environ quatre fois la richesse nationale produite (PIB). Globalement, la dette belge est donc égale à cinq fois le PIB. Cette dette est finançable en permanence grâce à l’épargne abondante des Belges, et son coût est atténué par le faible niveau des taux d’intérêt. Le taux d’intérêt moyen de la dette belge est toujours de l’ordre de 3 % même si les nouvelles émissions à long terme s’effectuent à moins d’un pour cent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct