Fil info

Valls veut créer des «quartiers spécifiques» pour djihadistes en prison

Manuel Valls a estimé ce mardi devant l’Assemblée nationale française que, face au terrorisme, il fallait prendre « des mesures exceptionnelles », mais « jamais des mesures d’exception » mettant en danger l’Etat de droit en France.

« A une situation exceptionnelle doivent répondre des mesures exceptionnelles. Mais je le dis avec la même force : jamais des mesures d’exception qui dérogeraient au principe du droit et des valeurs », a déclaré le Premier ministre français devant l’Assemblée nationale, lors de l’hommage aux victimes des attentats de la semaine dernière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct