Fil info

Bruxelles: la précarité se décline au féminin

Près d’un tiers des ménages bruxellois connaît des risques de tomber un jour dans la pauvreté. Le seuil de pauvreté est de 1.003 euros par mois pour un isolé. Pour un parent seul avec deux enfants, il est de 1.605 euros, et pour un couple avec deux enfants de 2.106 euros par mois. Les femmes sont particulièrement touchées par le phénomène car elles représentent la majorité des personnes isolées et surtout dans les familles monoparentales (11,2 % de la population bruxelloise), 86,6 % des chefs de ménage sont des femmes. Et ce phénomène est croissant. Malgré les formations, les recherches d’emploi, la débrouillardise et les sacrifices, elles n’arrivent que rarement à sortir de la précarité une fois le seuil franchi. L’Observatoire de la santé et du social de Bruxelles version 2014 tente de déterminer les causes de cette pauvreté au féminin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct