Fil info

Un Luxembourg encore plus mousseux

Elles n’étaient plus que trois au début des années 80 (Orval, Maire à Meix-dvt-Virton et Gigi à Gérouville), elles sont dix-sept aujourd’hui ! Sans parler des trois brasseries à façon qui utilisent des installations de brasseries existantes en Luxembourg. Et sans parler de projets de construction qui avancent à leur rythme technico-administratif.

Loin derrière le Hainaut, la reine des provinces wallonnes avec une trentaine de brasseries, le Luxembourg est largement la deuxième province brassicole wallonne mais la première en regard de sa population. Bien sûr, l’exportation reste une issue indispensable pour les brasseurs qui veulent vivre et grandir. Pour certains (Rulles, 3 Fourquets (Lupulus, Chouffe), elle représente plus de la moitié de la production. Près de 120 personnes vivent directement du secteur brassicole, avec Achouffe, Orval, Trois Fourquets et Rulles en leaders.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct