Fil info

Laurette Onkelinx a offert un traitement de faveur à une entreprise pharmaceutique controversée

L’ancienne ministre de la Santé Laurette Onkelinx (PS) a fait des concessions sans précédent à l’entreprise pharmaceutique américaine controversée Alexion au sujet du médicament Soliris, dont le coût était extrêmement élevé, selon le contrat qui lie les deux parties et dont De Morgen évoque samedi le contenu dans ses colonnes.

Le médicament en question avait été au-devant de l’actualité lorsqu’en 2013, les parents d’un jeune enfant âgé de sept ans et atteint du Syndrome hémolytique et urémique atypique, une maladie très rare, grave et potentiellement mortelle, avaient fait savoir qu’ils n’avaient pas les moyens de payer le Soliris, dont le traitement mensuel représente un coût de 18.000 euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct