Fil info

Les start-up belges satisfaites du nouveau «tax shelter»

Il y a de l’argent en Belgique. Des milliards sur les comptes d’épargne. Des incitants fiscaux pourraient aider à injecter une partie de cette manne dans l’économie réelle, en l’occurrence dans des jeunes entreprises à la recherche désespérée de moyens pour innover. En plus, de nombreux entrepreneurs aguerris (et fortunés) ne demanderaient qu’à soutenir la relève, nous dit-on. D’où l’idée, pas neuve en soi, d’un « tax shelter » non plus réservé à l’audiovisuel mais étendu à l’ensemble des investissements dans des jeunes entreprises.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct