Fil info

Demandeurs d’asile refusés: l’un s’est immolé, l’autre s’est pendu

Ils n’en pouvaient plus, sans doute rongés par le désespoir. Ce jeudi, deux hommes, deux demandeurs d’asile, ont mis leur vie en jeu pour tenter d’obtenir le droit de continuer à vivre en Belgique. L’un en est mort, l’autre se trouve dans un état critique.

Les premiers faits se sont déroulés vers 11 h 20, dans les locaux que Fedasil loue à l’Office des étrangers, près de la gare du Nord, à Bruxelles. « La personne est d’origine guinéenne, précise le parquet de la capitale. Elle a introduit une procédure d’asile en 2008 et savait qu’elle ne pouvait pas rester en Belgique. L’homme de 25 ans venait souvent à Fedasil pour un suivi médical. Il est entré dans les toilettes et s’est bouté le feu avant d’en sortir. Il est dans un état très critique. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct