Fil info

Bourse des mères porteuses: «Aucune place n’est accordée à l’enfant»

Stéphanie Raeymaekers est la présidente de Donorkinderen, une association flamande d’enfants nés via des donneurs de gamètes (sperme ou ovocyte). Elle est venue assister à la journée pour s’informer, puisque le sujet lui tient à cœur, et elle en ressort «  choquée  » : «  Toute cette conférence est centrée sur le désir des parents. Je constate qu’aucune place n’est accordée à l’enfant. Aucun enfant né par gestation pour autrui n’est venu témoigner aujourd’hui. Ça en dit long ! C’est quand même le premier concerné, c’est lui qui subira toutes les conséquences !  » La jeune femme sait de quoi elle parle : elle est elle-même née d’un donneur anonyme, car ses parents, hétérosexuels, ne pouvaient pas avoir d’enfant. « 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct