Fil info

Charles Michel reconnaît le génocide arménien à la Chambre

Le Premier ministre Charles Michel a reconnu jeudi, au nom de son gouvernement, le génocide arménien perpétré il y a un siècle par le gouvernement Jeune Turc, dernière autorité de l’Empire ottoman.

Les événements tragiques perpétrés par le dernier gouvernement Jeune Turc de l’Empire ottoman, de 1915 à 1917 doivent être « considérés comme un génocide », a indiqué en substance Charles Michel interrogé à la Chambre par deux élus de la majorité.

Saluant cette intervention, le député Peter De Roover (N-VA) a annoncé le dépôt d’une résolution permettant d’aller de l’avant sur cette question.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct