Fil info

A propos du speaker à Waterloo: «Mais faites le taire!»

Ronflant, approximatif, butant sur ses mots… Le commentateur détonnait vendredi soir dans un événement réglé comme du papier à musique. Alors qu’on pouffait dans les tribunes, le speaker en roue libre a essuyé une volée de bois vert sur Twitter où de nombreux internautes commentaient la cérémonie en direct. « Commentaires pitoyables en français, mais faites le taire ! » Ailleurs on s’interroge : « A-t-il bu ? » Mais encore ? « Un grand merci pour avoir inventé (entre autres) le mot TWATERLOO. Fallait le faire. ».

Une consolation ? « Le commentateur francophone est content d’apprendre que le CESS est annulé ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct