Fil info

Une mise sous tutelle de 50 milliards d’actifs grecs pour arracher l’accord allemand

Les ministres des Finances de la zone euro seraient en train de finaliser un projet d’accord préliminaire sur l’ouverture prochaine de négociations avec la Grèce pour un nouveau plan de sauvetage du pays. Après une première partie de réunion extrêmement difficile samedi, l’Eurogroupe planche sur une série de conditions très strictes auxquelles la Grèce devrait consentir pour que, dans quelques jours, les 19 consentent à ouvrir ces fameuses négociations. Outre des réformes additionnelles, et le vote de certaines d’entre elles déjà cette semaine, on imposerait à la Grèce l’idée qui a été émise vendredi dernier et défendue à l’Eurogroupe par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble : la création d’un fonds, sous administration européenne, auquel la Grèce apporterait des actifs publics d’une valeur de 50 milliards d’euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct