Fil info

Une brigade féminine combat l’Etat islamique: «Ils nous violent, on les tue»

Elles ont entre 17 et 30 ans. Elles font partie de la même brigade féminine baptisée « Sun Girls » (« Les filles du soleil ») et comptent aujourd’hui près de 123 combattantes. Leur objectif ? Lutter contre l’Etat islamique (EI).

Xate Shingali, 30 ans et ancienne chanteuse yazidie, a formé sa brigade le 2 juillet dernier, juste après avoir obtenu la permission spéciale du président kurde. «  Nous n’avons eu qu’une formation de base avec des AK47. Nous avons besoin d’être mieux formées, mais nous sommes prêtes à combattre Daesh à tout moment  », a-t-elle déclaré au Dailymail, avant d’ajouter : « Ils nous violent. On les tue ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct