Fil info

Pierre, éleveur de chèvres et fromager en micro-ferme: « Pas d'emprunt, vente directe et rester petit »

Le tintement des clochettes rappelle les alpages. Et pourtant, nous sommes à quelques kilomètres de Tournai. Dans l'une des prairies louées au domaine de Graux, neuf paires de cornes noires s'élèvent au-dessus de grands yeux curieux. A leurs sabots gambade une vingtaine de chevrettes de l'année. Les chèvres poitevines que Pierre Van de Wiele élève en bio ont indéniablement des atouts pour faire tourner les têtes. « C'est une race menacée. Il n'y en a plus que 3000 de par le monde. Friandes de pâturages, ces chèvres sont naturellement plus résistantes aux maladies. Et puis, ce sont de bonnes fromagères », s'enthousiasme-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct