Fil info

Israël relâche des centaines de clandestins africains au milieu du désert

Israël a relâché mardi en plein désert des centaines de clandestins africains, en vertu d’un jugement qui leur rend la liberté, mais les laisse désemparés devant cette question : où aller ?

«  Il n’y a rien à fêter ! On ne sait pas où aller, où on va dormir ce soir », dit Salah, un Soudanais de 33 ans devant le centre de rétention de Holot, le plus important du pays, situé dans le désert du Néguev (sud).

Comme des centaines d’autres (750 selon l’autorité pénitentiaire), Salah, arrivé en Israël il y a neuf ans, a été libéré après une décision de la Cour suprême qui a ordonné le 11 août que les demandeurs d’asile détenus depuis plus d’un an soient relâchés sous deux semaines.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct