Fil info

L’afflux des réfugiés menace l’identité chrétienne de l’Europe, selon Viktor Orban

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, critiqué pour la clôture controversée construite le long de sa frontière face au flux de migrants, a affirmé jeudi à Bruxelles que le problème de leur accueil n’était «  pas européen mais allemand  ».

Lire aussi : La Hongrie a terminé sa clôture de barbelés anti-migrants

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct