Anne Malherbe

Il était une fois une jeune fille belge de Namur, qui partit étudier l'éducation physique à Louvain-la-Neuve. Elle choisit de s'installer dans le kot « Carrefour » qui accueille aussi des étudiants étrangers. Elle y rencontra un beau brun au sourire ravageur et au charme exotique, venu d'Equateur. Deux ans après, ils se marièrent, s'installèrent en Equateur et eurent trois enfants. Les années passèrent et le beau jeune homme devint président de la République, et sa femme « primera dama » de ce beau pays.

Ce conte de fées, c'est, très schématiquement, l'histoire d'Anne Malherbe et de Rafael Correa, président d'Equateur depuis le 15 janvier. « Quand Rafael étudiait à Louvain-la-Neuve, il nous disait déjà qu'il voulait devenir président d'Equateur, qu'il y avait trop d'injustices là-bas. Anne était prévenue ! » raconte Isabelle, une de leurs amies belges.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct