Fil info

Caveglia renvoie Bruges à ses études Les premiers adieux manqués du père Franky

Caveglia renvoie Bruges à ses études

Deuxième mi-temps de folie à Bruges (5 buts en 12 minutes) où Lyon et Caveglia ont imposé leur loi.

FC Bruges 3

Olympique Lyon 4

Il n'y a, depuis hier soir, plus de club belge engagé en coupe d'Europe. Partis sur de bonnes bases à Lyon, les Brugeois y avaient subi la défaite, ce qui les contraignait à marquer au moins deux fois au match retour de ces huitièmes de finale. Ils ont marqué trois fois mais dans un match fou où ce bloc lyonnais a inscrit lui quatre buts dont trois rien que par l'entremise de son capitaine Caveglia.

Eric Gerets avait réservé une grosse surprise au coup d'envoi en retentant une expérience qui, malgré le résultat final, avait pourtant paru fort peu concluante au tour précédent à Stuttgart: déplaçant Van der Elst - pour son dernier match de coupe d'Europe - au poste de libero, il privait ainsi l'entrejeu, placé sous la conduite d'Anic, de son capitaine tandis qu'à droite, De Cock évoluait plus au milieu qu'à l'accoutumée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct