Chimie - Comme annoncé, EMC se saborde Tessenderlo change de mains

Chimie - Comme annoncé, EMC se saborde

Tessenderlo change de mains

Le groupe chimique belge Tessenderlo est passé mardi sous contrôle de l'Etat français. Son actionnaire de référence, le groupe public français EMC (Entreprise minière et chimique) voulait se débarrasser depuis longtemps de cette participation pour la simple et bonne raison qu'il va mettre la clé sous le paillasson. Il est promis à la dissolution depuis l'arrêt de l'exploitation des mines de potasse d'Alsace en 2002.

EMC, qui détenait 43,66 % du chimiste belge avait déjà vendu sur le marché 17,2 % du capital de Tessenderlo le 24 novembre dernier. Il avait annoncé à l'époque que le solde de sa participation serait confié à l'Etat français.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct