country

country : Elvis Costello nous emmène en promenade dans le Sud

Depuis The delivery man (2004) et sa collaboration avec Allen Toussaint, deux ans plus tard, on sait qu’Elvis Costello est un grand amoureux de la musique sudiste, tant blues que country.

C’est dans cette veine que baigne ce nouveau Secret, profane & sugarcane, qui nous embarque au bord du Mississippi ou dans les champs de canne à sucre, à coups de violon cajun, de dobro, de mandoline et de guitare acoustique.

Du coup, notre Elvis se montre tout tendre, tout romantique, sans plus se persuader qu’il fallait de temps en temps des coups de sang pour énerver un disque.

Enregistré en trois jours à Nashville, où Elvis a ses habitudes, cet album livre le meilleur d’un style éprouvé.

La production de T Bone Burnett est garante de l’authenticité d’une musique rurale illustrant des contes fantastiques d’une terre chargée de fantômes et de rêves assoupis.

Universal.

A la une
Tous

En direct

Le direct