Variations : Mais que veut le peuple ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le citoyen de bonne volonté qui s’interroge sur l’avenir de la Belgique a bien du mal à y comprendre quelque chose.

Prenons un indice parmi d’autres, l’édition francophone du journal gratuit Metro, distribuée hier à Bruxelles. En page 2, quatre articles offraient un florilège de la confusion ambiante. En ce 27 septembre, selon l’article principal, « La Communauté française fête un avenir incertain ». D’autant plus incertain que les scénarios se bousculent pour remodeler le pays, ce qui a conduit Metro à cet amusant dégradé sur les sentiments d’unité nationale : « La Belgique unitaire a la cote » ; « En cas de scission, les Wallons veulent vivre avec Bruxelles » ; « Karl-Heinz Lambertz plaide pour une Belgique à quatre ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct