Variations : La République entre Marianne et Marine

Depuis plusieurs décennies, le modèle républicain français n’a pas bonne presse. Il est accusé d’avoir conduit à l’assimilation forcée des cultures régionales, mais aussi de n’avoir pas su intégrer les populations issues du monde musulman, de l’Afrique noire ou de l’outre-mer. Le fait que les deux critiques soient presque contradictoires (on reproche à la République d’avoir réussi dans un cas et d’avoir échoué dans l’autre) en dit long sur le discrédit qui frappe aujourd’hui l’idée républicaine. Et ce discrédit pourrait se muer en condamnation irrévocable si l’on voyait s’inscrire dans la durée ce phénomène a priori impensable : voir la présidente du Front national, à un an des élections présidentielles, se réclamer haut et fort de la laïcité et de la République.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct