Fil info

Variations : La civilisation du rond-point

Les passionnés du Tour de France le savent aussi bien que les automobilistes : nos routes ont radicalement changé de visage depuis la multiplication des ronds-points destinés à forcer les conducteurs à ralentir, et à éviter ainsi des accidents aux carrefours.

Au départ, on pouvait imaginer que cette éclosion de ronds-points resterait limitée aux endroits névralgiques, conformément à ses objectifs initiaux. Elle date en effet d’une époque où la route tuait en masse (10.000 morts par an en France, par exemple), et où il était urgent d’intervenir par tous les moyens. Cette politique, mêlée à d’autres mesures, a d’ailleurs été couronnée de succès au vu des statistiques sur la mortalité routière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct