Turquie: Sainte-Sophie peut-elle redevenir mosquée?

À l’heure de la prière, quand les muezzins d’Istanbul chantent à l’unisson, seule Sainte-Sophie manque à l’appel, n’en déplaise à ses quatre minarets. Les visiteurs s’y pressent pour admirer les anges et la Vierge à l’Enfant, mosaïques byzantines brillant sous sa coupole, mais des siècles ont passé depuis la dernière messe.

Née église en 537, sous le règne de Justinien, le sultan Mehmet II la convertit en mosquée en 1453, à la prise de Constantinople. Lorsque l’empire des Ottomans disparaît à son tour, la jeune République transforme la vieille dame rouge en un symbole laïc, ni chrétienne ni musulmane. Sainte-Sophie devient donc musée en 1934 sur ordre du président Mustafa Kemal Atatürk. Depuis ce jour, elle domine la liste des sites les plus visités du pays, avec 3,3 millions de billets vendus en 2012.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct