Fil info

Ciel, l’émission «belge» de Dechavanne a 25 ans!

C’était il y a 25 ans. Sur le plateau de «Ciel mon mardi», le talk-show alors le plus regardé de France, Christophe Dechavanne avait ce jour-là décidé de consacrer un débat à la Belgique.

De Quiévrain à Liège en passant par Bruxelles, c’est peu dire que l’attente était grande. Car en 1989, le Belge trimballe de sacrées blessures identitaires, ainsi qu’un gros complexe d’infériorité. Complexe cruellement alimenté par le sentiment d’arrogance du grand frère français. Les blagues belges chères à Coluche, décédé trois ans plus tôt, font encore les délices de la société française. Les Grosses têtes se paient régulièrement notre tête. Les dîners de cons organisés à Paris prennent l’accent bruxellois. Et trois ans plus tard, à la mort du roi Baudouin, Wolinski osera dans Charlie Hebdo le titre qui tue: «Le roi des cons est mort».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct