Pour Mourinho, aimer le foot, c’est aimer Eden Hazard

Si l’entraîneur de Chelsea n’a ni apprécié les cadeaux défensifs de son équipe, ni la prestation générale de l’arbitre, il n’avait pas grand-chose à redire sur la prestation de son poulain, Eden Hazard, au terme d’un Tottenham-Chelsea de feu jeudi soir à White Hart Lane (5-3). Car même si la défaite, la deuxième de Chelsea en championnat, était au bout des nonante minutes, le Brainois pourra certainement cocher ce derby londonien comme l’un de ses meilleurs matchs de la saison. De bout en bout, le Diable rouge a multiplié les appels, les mouvements et les dribbles de très grande classe. «Ce n’était pas facile pour mes défenseurs de tenir Chadli et Kane. De la même façon que cela n’a pas été facile pour ceux de Tottenham de contenir un incroyable Hazard. Ceux qui aiment le football doivent aimer Eden Hazard», estimait José Mourinho.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct