Questions sans réponses, douleur sans guérison

Il est charmant, le couple sur la photo. La narratrice n’a jamais vu d’autre image de ses grands-parents. Sa mère, Clara, les a toutes détruites et celle-ci ne lui a échappé que par hasard, glissée dans un livre, Le couple et l’amour. « Une espèce de vieux guide touristique des corps et des caresses. » Charmant, oui, mais Fred y laisse entrevoir qu’il est le propriétaire d’Elise, comme il le sera de leur fille Clara, comme il le sera de leur petite-fille, la narratrice occupée à décrire, dans le récit qu’elle en fait, ses douleurs.

En particulier la douleur d’un jour précis, au soir de ses treize ans, quatre mois et onze jours, quand Fred ne s’est plus comporté en grand-père mais en homme utilisant son pouvoir pour abuser d’une petite fille. Ce soir-là et 99 autres soirs, ensuite. Sinon qu’à la centième fois, la victime s’est rebiffée et son bourreau n’a pas compris pourquoi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct