Fil info

« Il faut que ce soit une fête collective »

entretien

Dix ans que Geneviève Laloy « court court court entre les gouttes bleues, trempée jusqu’aux os mais heureuse », comme dit sa chanson. Dix ans qu’elle fait de la scène, apportant aux enfants et aux grands, de la musique, de la poésie, de la joie, du rythme, du bonheur. Dix ans qu’elle fait de l’équilibrisme, entre son travail éducatif (elle est anthropologue de formation) à Louvain-la-Neuve, ses quatre enfants et sa musique. Alors elle a eu envie de faire la fête. Pour se sentir bien, là, maintenant, avec son public, avec ses chansons, ses musiciens et autres artistes complices et ses amis dans la salle. Lors d’une soirée unique, ce dimanche au Cirque royal.

Pour cette teuf, Geneviève s’est entourée de Didier et Philippe Laloy, et d’autres magnifiques musiciens, d’artistes de cirque et d’invités, comme le groupe Elles s’y promènent. Jusqu’à 23 sur scène. Un fameux feu d’artifice.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct