L’assurance rêve de devenir complètement numérique

Combien de fois par an contactez-vous votre assureur ? La plupart des particuliers préfèrent répondre « le moins possible ». Car un contact avec son courtier ou son assureur direct, si ce n’est pour souscrire une nouvelle police, est rarement un signal positif. Plus les contacts sont fréquents, plus il y a de chances pour que l’une ou plusieurs de ces rencontres soient établies pour déclarer un sinistre.

Pourtant, les institutions assurent qu’elles font tout leur possible pour simplifier les processus et faire de la déclaration d’un sinistre un élément moins frustrant que le sinistre en lui-même. Les banques ont réussi à faire oublier les heures d’ouverture limitées des agences en se rendant accessibles sur une application mobile à tout moment. Les assureurs suivent, mais peinent encore.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct