Fil info

Los Angeles face à un feu « historique »

Le président américain Donald Trump, qui a rendu samedi visite à Houston (Texas) aux sinistrés de la tempête Harvey, risque de devoir prendre en charge une autre catastrophe causée, cette fois, par de gigantesques feux de forêts.

L’ouest américain était en proie dimanche à de violents incendies qui ont entraîné des milliers d’évacuations dans l’Etat de Washington et des centaines près de Los Angeles, où un brasier atteint une dimension « historique ».

L’état d’urgence, qui permet notamment de mobiliser des ressources fédérales, a été déclaré dans le Montana et l’Etat de Washington.

Le maire de la deuxième ville américaine, Eric Garcetti, a déclaré lors d’une conférence de presse samedi que l’incendie dit de « La Tuna », qui a déjà avalé plus de 2.000 hectares, était « le plus vaste incendie de l’histoire de Los Angeles ».

Il a déclaré l’état d’urgence localement et a appelé le gouverneur de la Californie, Jerry Brown, à faire de même.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct