« Protéger le second degré »

« Protéger le second degré »

Thomas Berns enseigne la philosophie politique et l’éthique à l’Université libre de Bruxelles. Avant tout, il tient à cadrer les choses. Le débat autour de Damso, ses paroles jugées sexistes et l’Union belge « n’est pas un débat sur la liberté d’expression, mais plutôt un problème de “marché”. L’enjeu n’est pas celui d’interdire, mais de considérer si la contre-culture doit devenir la culture officielle. Après tout, il ne nous serait jamais venu à l’idée de demander aux Sex Pistols d’écrire un hymne officiel pour la Coupe du monde ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct