La Namourette booste d’autres projets touristiques

La Namourette booste d’autres projets touristiques

En devenant bourgmestre de Namur, au cours d’un long discours devant le conseil communal, Maxime Prévot présentait sa vision de la cité et définissait deux grands axes de développement de la ville : le tourisme et la culture, ces domaines allant de pair. Aux côtés des Namourettes qui naviguent sur la Meuse et la Sambre durant la belle saison, de nombreux projets voient le jour : la passerelle cyclo-piétonne entre Jambes et le Grognon attendue pour le début du mois de juin, l’aménagement du site de la Confluence et du port numérique – le permis unique vient d’être délivré –, le téléphérique – qui rencontre divers aléas –, de grands travaux à la Citadelle qui doit entre autres accueillir l’ancien pavillon belge de l’expo universelle de Milan qui deviendra un espace numérique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct