La Russie reprend pied au Congo

La Russie préparerait-elle son grand retour en République démocratique du Congo ou bien l’accord ratifié par l’Assemblée nationale ne serait-il que du business as usual ? L’accord de coopération militaire et technique entre les deux pays, qui dormait dans les tiroirs depuis 19 ans, adopté au lendemain d’une visite à Kinshasa du vice-ministre russe des Affaires étrangères Michaël Bogdanov, en tournée dans la région, a été rapidement suivi de gestes concrets. C’est ainsi que le général Denis Kalume, formé à l’Ecole royale militaire belge et considéré comme l’un des officiers les plus proches du chef de l’Etat, a été nommé ambassadeur à Moscou et que, selon certaines sources, 300 techniciens et autres « experts » auraient débarqué à Kinshasa.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct