Le secteur de l’insertion professionnelle tacle Jeholet

Si des dérives existent, elles doivent être corrigées », commence Anne-Hélène Lulling, secrétaire générale de l’Interfédé, la structure qui chapeaute les différentes fédérations regroupant les centres d’insertion socioprofessionnelle (Cisp). Mais d’emblée, elle le précise : les critiques émises la semaine passée dans nos colonnes (Le Soir du 16 janvier) par Pierre-Yves Jeholet (MR) sont très mal passées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct