Lutte antidrogue : bientôt

le triste centenaire

d’un code pénal dépassé ?

Vingt-quatre février 1921, la loi concernant le trafic de substances vénéneuses, soporifiques, stupéfiantes, psychotropes, désinfectantes ou antiseptiques entrait en vigueur. Cette loi fondamentale est jusqu’à aujourd’hui l’épine dorsale de la politique drogues en Belgique. La réglementation sur les drogues a été occasionnellement ajustée au cours du dernier siècle via des listes d’infractions et directives, mais l’essentiel n’a pas changé : chaque comportement concernant des drogues (illicites) doit être sanctionné.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct