l’expert « Le curseur du tolérable semble avoir été déplacé »

Entretien

Nicolas Baygert, spécialiste de la communication politique (Ihecs, ULB et Science-po Paris), constate une radicalisation du débat public. « Quand on voit les exemples récents, on constate des règlements de comptes, du linge sale lavé en public. Le jeu paraît plus ouvert qu’avant. »

La Belgique n’est pas épargnée par la « trumpisation » des débats ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct