Fil info

Le premier opérateur téléphonique aux mains de ses abonnés

L’idée a germé en 2012 dans la tête de Quentin Verstappen : développer une coopérative de téléphonie mobile. « En Belgique, il y avait déjà des coopératives dans l’alimentation ou l’énergie, mais rien au niveau de la téléphonie », explique le Bruxellois de 31 ans. Le but de Neibo, pour « neighbour », « voisin » en anglais, c’est de « se mettre ensemble pour créer son propre service ». Un service 100 % aux mains des abonnés et coopérateurs, transparent et éthique, qui devrait être lancé fin septembre. Il s’agira du premier opérateur de téléphonie coopératif belge, inspiré de la britannique Phone Coop.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct