Les provinces chargées des zones de secours

On les disait moribondes et même condamnées à terme. Le sort des provinces est très brièvement évoqué dans l’accord de gouvernement, mais celui-ci ne fait état d’aucune volonté des trois partis de raser l’institution de la carte politique de la Wallonie, ce qui est plutôt une surprise.

Bien sûr, les provinces sont poussées à poursuivre leur évolution, déjà largement engagée : « Elles devront continuer à réorienter leur travail », a précisé Elio Di Rupo. Sans doute faudra-t-il encore toiletter les compétences partagées avec d’autres niveaux de pouvoir et développer les services aux communes.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct