CyberHelp, l’application qui mène aux sanctions des auteurs

Il ne faut jamais priver les jeunes des réseaux sociaux. Si vous faites cela, c’est comme si vous vouliez les priver de leur vie. Ils les utiliseront alors en cachette et s’énerveront encore plus, le jour où un problème de cyberharcèlement se pose, de vous entendre dire qu’ils avaient été prévenus. Par contre, ce que les parents et leurs enfants doivent savoir, c’est que la volonté politique est là pour combattre le phénomène et qu’il y a désormais une réponse pédagogique et judiciaire, avec des sanctions à la clé. L’exemple de Mons ne demande aujourd’hui qu’à être reproduit dans tous les établissements de la Fédération Wallonie-Bruxelles. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct