Théâtre : quand les astres s’alignent

Notre société change de paradigme. N’en déplaise aux derniers Mohicans du patriarcat tout puissant, une nouvelle ère, plus égalitaire, est en marche. Mais sur les rails de cet « empowerment » féminin, il y a deux types de trains, propulsés dans des directions opposées. D’un côté, les convois réactionnaires lancés à toute berzingue, du genre de ceux qu’on voit dans les westerns, qui vomissent des étincelles à force de crisser sur les barres d’acier, fonçant vers des collisions explosives. Dans cette catégorie de provocateurs, on pourrait citer la posture de victime qu’adopte Roman Polanski à l’occasion de la sortie de son film, J’accuse, pour tisser un parallèle entre son cas personnel – il est accusé d’abus sexuel sur mineur aux Etats-Unis – et le capitaine Dreyfus. Ou encore les éructations de personnalités clivantes comme Alain Finkielkraut (« Je viole ma femme tous les soirs ! », sic).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct