La créatrice : « C’est encore un peu tôt pour en rire »

Le masque, un accessoire de mode ? Depuis le début de la crise, la créatrice liégeoise Delphine Quirin a délaissé ses chapeaux, bonnets, bérets, cloches, bibis, écharpes, collerettes et mitaines pour confectionner, de façon complètement artisanale, des masques en tissu recyclé à destination du personnel médical. Elle livre ses trois conseils.

1. « Il faut le choisir avant tout en fonction de son efficacité évidemment. Ça reste un outil de défense au départ, avant toute considération esthétique. Après, comme dans tout, c’est mieux s’il est pratique et beau. Qu’il ne fasse pas trop “chirurgical” parce que c’est déjà tellement anxiogène de voir quelqu’un avec un masque dans la rue. Si on peut éviter l’effet Mad Max... »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct